Le Forum Jaune

Désormais moribond
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Le Raton LaveurLe Raton Laveur  

Partagez | 
 

 Raymond Lefèvre - compositeur et chef d'orchestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Camarde
Raton Curieuse
avatar

Nombre de messages : 891
Date d'inscription : 29/12/2004

MessageSujet: Raymond Lefèvre - compositeur et chef d'orchestre   Sam 28 Juin - 20:46

Info Jeunes

Décès de Raymond Lefèvre


Raymond Lefèvre a composé des centaines et des centaines de musiques instrumentales mais assez peu, finalement, pour le cinéma. Pourtant les musiques des cinq films de Jean Girault avec Louis De Funès « Les gendarmes » et celles de « La soupe aux choux » ont valu à leur créateur un succès colossal au-delà de toutes espérances. Lorsqu'une mélodie est créée, le compositeur entretient un rêve secret : croiser un jour sur le trottoir un passant qui siffle sa musique, non pas pour flatter son ego mais pour ressentir le plaisir d'avoir apporté un peu de bonheur dans un quotidien morose et banal.

Ce fut le cas avec la musique du film « Le pont de la rivière Kwaï » de Malcom Arnold comme avec « La marche des gendarmes » de Raymond Lefèvre. On venait alors de damer le pion aux anglo-saxons si friants de marches militaires. D'ailleurs, c'était l'état d'esprit de l'époque et la nature du travail qui lui était demandé : illustrer les films comiques par de la musique humoristique voire caricaturale.

S'il a prouvé qu'il excellait dans ce domaine, Raymond Lefèvre a également démontré son talent dans la composition de musiques plus romantiques. Son palmarès est celui de la musique instrumentale dans le sens large et noble du terme, un genre plébiscité par les auditeurs et téléspectateurs jusqu'à la fin des années 70 et que la France a totalement méprisé depuis. Pas au Japon où Raymond Lefèvre s'est produit devant 3 500 spectateurs enthousiastes !

La mode actuelle pour le « mp3 » du téléphone portable ravive bien des souvenirs mélodiques… Avec son collègue Paul Mauriat lui aussi célèbre et adulé, ils ont œuvré pour les plus grands chanteurs français à une époque où explosait les talents et naissaient les futures vedettes de la chanson dans une ambiance artistique décontractée, de travail volontaire et de franche camaraderie.

La compétition entre collègues, les rivalités, les musiciens qui « pointent » et surveillent leur montre parce qu'ils sont payés à l'heure sont apparus avec le succès, chacun ayant commencé à « rouler pour sa pomme » en recherchant systématiquement les affaires « juteuses ».

Raymond Lefèvre, musicien de formation classique, était destiné à entrer dans un orchestre symphonique de haut niveau et donc à bien gagner sa vie sans avoir à se remettre en question en permanence mais il préféra très vite évoluer dans le jazz, dans la variété, dans la musique de genre, bref, s'épanouir pleinement dans la musique vivante, celle qui rayonne, celle qui chante, celle qui entre dans l'âme et forge les cœurs. Merci Raymond pour l'héritage exceptionnel et inégalé que vous nous confiez , vous resterez pour toujours l'ambassadeur d'un état d'esprit magnifique et le symbole d'une époque bénie par Sainte Cécile… !

Samedi 28 Juin 2008

_________________
La Camarde

« Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables » (Alphonse Alais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Raymond Lefèvre - compositeur et chef d'orchestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» portrait du chef d'orchestre Karajan
» Le chef d'orchestre.
» Le Chef d'Orchestre des Oiseaux
» Fauteuil d'orchestre...
» 200 Motels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Jaune :: Pool nécroludique-
Sauter vers: